+31 (0)20 262 10 28 09.00 - 17.00 CET

Cart:

aucun produit(s) - 0,00 €
Votre panier est vide.

0

Cannabis médicinal

Cannabis médicinal

 

Suzy Seeds est fier commanditaire ou CN.CSC (cannatherapie.org) 

La médecine traditionnelle n'a pas grand-chose à proposer pour améliorer ou soulager certains désagréments, tels que les douleurs, les nausées et la perte d'appétit. C'est là que certaines personnes se lancent parfois dans la recherche d'options alternatives, dont l'automédication. Le cannabis est depuis longtemps utilisé comme médicament pour réduire les effets et les désagréments de certaines maladies. Il peut soulager les douleurs chroniques (dans les cas de cancers ou de douleurs fantômes), les spasmes musculaires dans les cas de scléroses en plaques, les nausées et vomissements liés aux chimiothérapies et au sida, l'amélioration de l'appétit, et le syndrome de Gilles de la Tourette. Le cannabis peut également être utilisé dans le traitement de l'alcoolisme et de la dépendance à l'héroïne, dans la prévention des migraines, des tensions musculaires, des problèmes de circulation sanguine, du stress, des difficultés d'endormissement, des problèmes sexuels et hormonaux.

Des études scientifiques portant sur l'utilisation thérapeutique du cannabis sont actuellement en cours, mais de plus en plus d'informations sur l'efficacité du cannabis sont maintenant connues, et il s'avère que de nombreuses personnes en bénéficient. Tous les avantages thérapeutiques revendiqués par les utilisateurs ne peuvent être prouvés par la recherche scientifique. Dans un certain nombre d'affections, les preuves sont pourtant suffisantes pour justifier la prescription de cannabis. Bien que de nombreuses personnes affirment trouver un intérêt à l'utilisation de cannabis médicinal, celui-ci n'aurait selon d'autres aucun effet du tout. Mais il est vrai que l'effet de tout médicament varie d'une personne à l'autre et que cette option ne convient pas à tout le monde. Il est possible également que le type de cannabis utilisé ne soit pas le bon ou que la quantité administrée soit trop faible. Le mode d'administration a lui aussi une influence sur l'effet ultime.

 Dosage

Le cannabis en tant que médicament est difficile à doser. Lorsque vous utilisez ou fumez du cannabis médicinal, vous devez faire très attention à la quantité utilisée. Les effets médicinaux ne sont que des indications et sont relevés par de nombreux utilisateurs. Utilisez-les à titre indicatif et non pas comme des conseils médicaux. La quantité optimale varie d'une personne à l'autre, alors commencez par une dose faible et expérimentez.

 Effets du cannabis médicinal

Il y a plusieurs substances présentes dans la plante de cannabis qui affectent l'organisme, telles que les cannabinoïdes. La substance la mieux connue est le tétra-hydro-cannabinol (THC). En cas de forte dose, cette substance vous fera planer, mais il a également été démontré qu'elle avait un effet sur la nausée, les vomissements, et la douleur. De plus, elle améliore l'appétit, ce qui peut aider aussi les personnes atteintes d'un cancer ou du sida.

On retrouve également du cannabidiol (CBD) dans la plante de cannabis. Le CBD ne vous fera pas planer, mais il peut soulager les crises d'anxiété et ralentir le développement de maladies liées à l'âge telles que la maladie d'Alzheimer et la démence. Chaque personne dispose de récepteurs au niveau du cerveau et du système nerveux. Un récepteur est une sorte de bouton qu'il est possible d'activer si les bonnes substances chimiques sont présentes dans l'organisme. Une fois activé, le bouton provoquera un certain effet. L'aspirine par exemple active le bouton de soulagement de la douleur. Il existe également des récepteurs qui s'activent en présence de THC dans l'organisme.

Modes d'administration du cannabis

Il existe quatre types de cannabis médicinal disponible aux Pays-Bas : Bedrocan, Bedrobinol, Bediol and Bedica. Chacun d'entre eux présente une composition et une puissance qui lui sont propres. Le cannabis médicinal peut être administré de deux manières différentes, c'est-à-dire par la bouche (voie orale) ou par les poumons (inhalation). L'administration par voie orale est possible en mangeant ou en buvant, et l'inhalation en fumant ou par vaporisation. Pour chaque mode d'administration, le cannabis est chauffé d'une certaine manière (par infusion dans du thé, en le fumant, dans un gâteau). Ainsi, les substances les moins actives du cannabis se transforment en composants actifs.

 Le conseil de Suzy :

pour chaque type, nous indiquons les effets thérapeutiques. Près du symbole seront indiqués les effets respectifs de chaque type.