+31 (0)20 262 10 28 09.00 - 17.00 CET

Cart:

aucun produit(s) - 0,00 €
Votre panier est vide.

0

La phase de croissance

La phase de croissance

  

Vous avez placé les graines germées dans le sol et après quelques jours vous les voyez pointer leur nez au-dessus du sol et se transformer en plantes vertes minces comme un fil. Je trouve toujours ce moment magnifique. Vos plantes sont encore petites et fragiles, mais bientôt elles gagneront en taille et en vigueur. La phase de croissance est d'une importance vitale pour votre plante. Une bonne croissance est plus importante que la floraison. Pendant la phase de croissance, vous devez planter les jalons pour une bonne récolte et ceci déterminera la taille et le rendement final de vos plantes. Soyez donc vigilant dès maintenant !

Précroissance

Pendant la phrase de précroissance, vous laissez vos plantes pousser jusqu'à une certaine hauteur. Pour conserver vos plantes pendant la phase de précroissance, vous devez leur offrir      chaque jour 18 heures d'éclairage et 6 heures d'obscurité pendant une certaine période qui peut aller d'un jour à quelques semaines. La minuterie de la lampe doit être réglée sur 18/6. La    plante peut maintenant profiter pleinement de la lumière et commencer à croître tant en largeur qu'en hauteur. Plus vous laissez pousser votre plante, plus elle développera de feuilles sur les  branches latérales puissantes. Grâce à ces branches latérales, elles pousseront encore plus vite. Au début, la croissance est toujours lente jusqu'à ce que la plante ait développé  suffisamment de feuilles pour atteindre une certaine vitesse de croissance. À partir de ce moment-là, les plantes peuvent pousser beaucoup en un seul jour. Pour une bonne précroissance,  vous devez maîtriser tous les facteurs en permanence.

Durée de la précroissance

Le nombre de jours de précroissance que vous accordez à vos plantes dépend du nombre de plantes que vous avez. Moins vous avez de plantes, plus vous pouvez leur accorder de jours de précroissance. L'idée, c'est que les plantes devraient utiliser l'espace de culture dans son intégralité, sans trop gêner les autres plantes. Une plante de cannabis a besoin d'espace pour développer des branches latérales. Si vous placez trop de plantes dans un même espace, celles-ci pousseront en hauteur plutôt qu'en largeur et ne pourront pas se développer de façon optimale. Si vous avez cinq plantes de cannabis par mètre carré, vous devrez leur accorder une période de précroissance de dix-sept jours, bien que ce temps varie d'une lignée à l'autre. Plus vous avez de plantes par mètre carré, moins elles pousseront. Si vous avez plus de neuf plantes par mètre carré, leur croissance en sera sérieusement affectée. Avec neuf plantes par mètre carré, une précroissance de neuf à douze jours est suffisante.

 Le conseil de Suzie:

c'est une erreur de débutant de penser que le rendement dépend de la taille de la plante. Une croissance trop importante entraînera en fait une légère diminution du rendement.


Support de pousse

Pour obtenir le maximum de vos plantes, il est recommandé de les laisser pousser jusqu'à 60 à 70 cm. Gardez en tête que certaines lignées ne poussent pas si haut. Certaines lignées de cannabis restent de taille modeste, tandis que d'autres poussent très haut. Si vous achetez des graines de cannabis, vérifiez toujours le ratio Indica/Sativa. La plupart des lignées de cannabis sont un croisement d'indica et de sativa. Les plantes d'indica ont tendance à rester petites et compactes avec un feuillage dense. Les plantes de sativa poussent plus haut et présentent moins de branches latérales, avec pour conséquence un feuillage moins dense. La taille de vos plantes dépend également de la puissance électrique de votre lampe. Plus la puissance est élevée, plus la plante se développera. Si la plante est trop grosse, la lumière ne pourra pas atteindre le bas de la plante. Elle ne recevra pas suffisamment de lumière et seul le sommet se développera correctement.

Différents substrats permettent d'obtenir différentes vitesses de croissance. Les substrats les plus communs sont la terre, la noix de coco, et l'hydro (culture dans l'eau). Chaque substrat présente des qualités qui lui sont propres, des avantages et des inconvénients.

 Commander ici

La terre

La terre est le support parfait pour les cultivateurs débutants parce qu'elle contient déjà des nutriments et vous n'avez pas à en ajouter beaucoup. En expérimentant avec la terre, vous améliorerez vos connaissances. Si vous voulez cultiver vos plantes dans la terre, vous devez faire attention à la terre que vous achetez. Le choix est abondant. Vous pouvez opter pour les sacs de terreau bon marché disponibles dans les magasins d'horticulture. Vous pouvez y faire pousser votre plante, mais les débutants rencontreront peut-être quelques soucis. Ces types de terre ne contiennent pas suffisamment de nutriments pour les plantes de cannabis, manquent de légèreté, sont trop secs, et durcissent très facilement. Une bonne terre laissant passer l'air est importante pour le développement des racines de votre plante de cannabis et permettra à celle-ci de gagner en vigueur et en santé. Vous pouvez ajouter de la perlite (minuscules cailloux blancs) au terreau pour le rendre plus léger, mais pourquoi rendre les choses plus compliquées? Je préfère acheter mon terreau chez un horticulteur spécialisé, on en trouve dans le monde entier.

Vous pourrez y acheter du terreau de qualité spécialement conçu pour la culture du cannabis. Ces mélanges de haute qualité sont légers, généralement grâce à l'ajout de perlite, et contiennent les nutriments requis en quantité suffisante. OK, c'est un peu plus cher. Mais la qualité a un prix. L'avantage principal d'un bon terreau est que vos plantes n'auront besoin que d'un entretien minimal. Un bon terreau est important pour votre plante, alors si vous voulez économiser, faites-le sur ce que vous voulez, mais pas sur le terreau. Si votre budget ne vous permet vraiment pas d'acheter un bon terreau, le meilleur compromis consiste à utiliser un terreau coupé. Il s'agit d'une variété plus chère de terreau mélangé de meilleure qualité. N'utilisez en aucun cas le compost prévu pour les fleurs, car ce type de terreau est généralement trop acide pour les plantes de cannabis.

 Le conseil de Suzy :

Les plantes de cannabis s'accommodent de presque tous les types de terre. Il s'agit après tout d'une mauvaise herbe. Mais si vous chouchoutez votre plante, elle vous chouchoutera en retour en vous offrant une récolte riche et splendide.

Coco

Vous pouvez aussi cultiver vos plantes sur de la noix de coco. La noix de coco est très légère et grâce à ses fibres riches en oxygène, la plante démarre vraiment du bon pied. Vos plantes sont plus vigoureuses et développent des branches latérales plus puissantes. L'inconvénient est que la noix de coco ne contient aucun nutriment, vous devrez donc ajouter des engrais liquides à un stade précoce. Attention au risque de surfertilisation. La surfertilisation peut être provoquée par un conglomérat de sels présents dans les nutriments. Si vous administrez une trop forte de dose de nutriments, la plante ne les absorbera pas bien. Les feuilles présenteront des rayures très laides, sècheront et mourront. Si cela arrive, vous pouvez rincer le support. Par chance, la noix de coco est très facile à utiliser et difficile à surfertiliser.

Hydro (eau)

Pour cultiver sur l'eau, il vous faudra à la fois des connaissances et de l'expérience. J'ai cultivé dans la terre et la noix de coco pendant des années avant de me mettre à l'hydro. Il est très important de surveiller à la fois l'EC et le pH. Vous devez être en mesure de détecter les nutriments dont votre plante a besoin. La plante réagit directement à ce que vous faites, vous n'avez donc pas droit à l'erreur. Ceci s'adresse vraiment aux cultivateurs les plus expérimentés. Si vous savez ce que vous faites, vous pouvez obtenir un bon rendement avec cette méthode de culture. Si vous vous y prenez de la bonne manière, la culture dans l'eau vous permettra d'obtenir la croissance la plus rapide. Ceci s'explique par la grande quantité d'oxygène que les racines peuvent absorber. La culture dans l'eau requiert beaucoup plus de travail que la culture dans la terre ou la noix de coco, mais une fois que vous maîtrisez la technique, tout se passera sans accroc. Vous resterez toutefois dépendant des appareils électriques et en cas de panne ou de coupure de courant, vous aurez un problème.

Le stimulateur de racines

Quasiment tous les cultivateurs que je connais utilisent des stimulateurs de racines pour obtenir une croissance vigoureuse. Une petite graine dispose de peu de racines et vous voulez que la plante produise autant de racines que possible. Un stimulateur de racines stimulera la croissance de celles-ci.

 Important :

Les stimulateurs peuvent provoquer la croissance d'autres plantes dans votre mélange de terre.

On utilise en général des stimulateurs de racines liquides. Vous pouvez vous procurer ceux-ci chez divers producteurs d'engrais. Le stimulateur de racine doit être dilué avec de l'eau. N'utilisez pas de stimulateur de racine en association avec des engrais liquides, car ceux-ci annuleraient l'effet du stimulateur. Ne mélangez pas non plus le stimulateur de racines avec des nutriments. Ajoutez le stimulateur de racines dès les premiers jours de vie de votre plante. Vous pouvez ajouter des champignons bénéfiques (symbiotiques) pour stimuler le développement des racines. Ceux-ci sont souvent disponibles sous forme de poudre et doivent être mélangés à de l'eau.

Humidité

Pour limiter la période de croissance de vos plantes de cannabis, vous devez veiller à maintenir un niveau d'humidité correct. Vous pouvez faire ceci très simplement avec un seau d'eau ou des serviettes mouillées, mais le plus efficace est de recourir à un humidificateur. Avec un humidostat ou un thermohumidostat, vous pouvez contrôler le niveau d'humidité. Pendant la phase de croissance, vous devez conserver un niveau d'humidité élevé d'environ 80 %. Avec ce niveau d'humidité, les plantes peuvent se développer rapidement et vous pouvez réduire la phase de croissance.

SuzySeeds Afghan Kush autoflowering