Cart:

aucun produit(s) - 0,00 €
Votre panier est vide.

0

Principes de la campagne : l'utilisation responsable

  • Apprenez à choisir le moment : Profiter des effets du cannabis implique de choisir correctement les lieux, les circonstances et les contextes qui sont plus adaptés pour l'utiliser. Apprenez à bien choisir contribue ainsi à mieux profiter des effets agréables et à en diminuer les négatifs. Les effets dépendent en partie de la substance, mais ils sont aussi liés à l'individu qui consomme et le contexte dans lequel il le fait. ll y a des moments qui sont plus propices que d'autres. Des exemples de situations dans lesquelles consommation n'est généralement pas adapté peut être de commencer à fumer dès la première heure du matin en réponse à des situations stressantes ou lors de moments ou de tâches nécessitant concentration ... Le cannabis est toujours contre indiqué lorsque la santé d'un tiers peut être affectée (grossesse, allaitement, conduite de véhicules, activités dangereuses ...)
  • Surveillez votre relation avec le cannabis. C'est à vous de vous auro-observer et de réfléchir sur la façon dont la substance est utilisée et sa place dans votre vie. il faut être attentif aussi tôt que possible sur les signaux qui indiquent que la consommation tiendrait un certain impact sur le travail, la vie familiale ou la vie sociale. Pour beaucoup de consommateurs, le cannabis n'est pas un problème important dans leur vie, mais il existe des gens qui pourraient trouver difficile de garder le contrôle sur le produit. En général, les consommateurs occasionnels, sporadiques, en temps de loisirs, impliquent moins de risques que l'utilisation habituelle ou de tous les jours. . 
  • Le moyen le plus courant d'utiliser le cannabis (fumé) produit des substances qui sont irritant pour le système respiratoire et peut faciliter l'émergence de problèmes de santé. Les filtres peuvent aider à retenir une partie des particules toxiques généré lors de la combustion. L'utilisation de vaporisateur évitebce type de risques. La voie orale (gâteaux, truffes, biscuits, beurre ...) a ses propres inconvénients, il est déjà beaucoup plus difficile de contrôler la dose, les premiers effets sont lents à se manifester et durent plus longtemps qu'à fumer. Ainsi, l'apparition de symptômes d'empoisonnement est beaucoup plus fréquente.
  • Les effets indésirables aigus les plus courantes du cannabis sont les indices de l'hypotension orthostatique ( faiblesse, jaune , blanc , malaise, pâle , blanchâtre ...). Si, après avoir fumé le consommareyr ressent des vertiges, envie de vomir, qu'il transpire ... il est important de frictionner la personne, ainsi que de lui relever les jambes et de maintenir la tête légèrement inclinée pendant quelques minutes, alors enfin l'aider à lentement à se relever. Pas besoin de boissons sucrées dans un premier temps et ne doit pas être donné non plus de nourriture solide pour le risque d' étouffement. Dans la plupart des cas, ces mesures sont suffisantes pour résoudre le problème en quelques minutes. Si non, il convient de demander de l'aide spécialisée. 
  • Egalement Sont relativement fréquents les troubles anxieux, en particulier pour les personnes qui ne sont pas familiarisées à l'utilisation par voie orale ou avec des variétés puissantes. Dans ces cas là, il convient de rassurer la personne, l'emmener à un endroit calme, de lui parler tranquillement, de l'aider à contrôler sa respiration ... Les mesures de soutien psychologique ont tendance à être suffisantes, mais si la situation continue, la personne fait ou dit des choses incohérentes ou qu'il existe de l'agressivité envers les autres ou envers soi-même, il est approprié de chercher de l'aider.
  • Il n'existe aucune preuve scientifique que la consommation de cannabis est la cause directe de troubles schizophréniques ou psychotiques dans le taux de la population générale.Cependant, dans certaines personnes sensibles consommation de cannabis peut être un facteur de risque pour déclencher un trouble latent . S'il ya des antécédents de réactions psychiatriques par l'usage de drogues grave ou d'antécédents familiaux de troubles psychotiques, si vous des pensées étranges ont récurrente ou d'autres ont été préoccupés vos réactions après le tabagisme, la consommation de cannabis est considéré comme contre-indiquée. 
  • 7 - Un niveau neurocognitif, les principaux risques du cannabis sont liés à ses effets sur la mémoire. Le cannabis a un effet sur la mémoire à court terme ( la capacité à apprendre et à retenir de nouveaux concepts). Cet effet est dépendant de la fréquence et la dose (qui est le plus notable à des doses élevées et lors d'une consommation fréquente) et est plus inhabituel chez lesfumeurs occasionnels. Habituellement ces effets secondaires se dissipent après quelques semaines de retrait. Dans la pratique, la consommation est déconseillée dans les périodes et étapes vitales qui impliquent un travail intellectuel, pour son éventuelle influence sur la performance scolaire ou universitaire.
  • Les personnes qui fument régulièrement développent une tolérance pharmacologique des effets aux cannabinoïdes. Le corps s'habitue et il est nécessaire d'augmenter la dose pour obtenir les mêmes effets. La seule façon d'éviter ce phénomène est de ne pas faire du cannabis un usage habituel et prendre des pauses de temps en temps.
  • Lors de l'essai de nouvelles variétés dont vous ne connaissez pas la composition soyez prudent et commencez avec une petite quantité jusqu'à ce que vous vous sentiez ses effets. Il existe des marijuanas jusque dix fois plus puissantes que d'autres, ou de plantes exprimant des concentrations différentes de cannabinoïdes. Gardez également à l'esprit que la tolérance peut provoquer pour deux les personnes différentes des réactions distinctespour une même quantité. 
  • Le mélange avec d'autres drogues peut augmenter certains des risques ainsi que les effets désagréables du cannabis. Par exemple, de fortes doses d'alcool facilitent l'apparition de troubles d'hypotension et le mélange avec des stimulants (cocaïne, speed ...) peut prédisposer à des épisodes d'anxiété. Les effets de certains psychédélique (LSD, la kétamine, champignons ...) peut aussi être amplifiés par l'utilisation simultanée de cannabis. . 
  • Il existe des risques juridiques: la possession et la consommation dans les lieux publics est passible d'amende administrative et d'une amende minimale de 300 euros. La vente, même en petite quantité, peuvt être considéres comme une infraction qui donne lieu à un processus de poursuite pénale. Si vous cultivez, essayez d'être discret et ne gènerez que des quantités qui peuvent être justifiées pour votre propre consommation 
  • Le cannabis est une substance qui peut apporter des expériences intéressantes s'il s'utilise avec respect. Il produit de l' euphorie, et peut réduire les tensions et laisser voir les problèmes de tous les jours à partir de différents points de vue. Egalemnt il peut fournir un plaisir particulier dans sensibilité sensorielle comme écouter de la musique et de fournir des pensées novatrices aux idées qui nous entourent. Pour cela on utilise le cannabis pour profiter de ces plaisirs en utilisant la plante, tout au contraire d'utiliser le cannabis par le simple fait de l'intoxication qui est plutôt de l'ordre d'être utilisé par la plante. Utilisez le cannabis avevc intelligence et il vous le rendra agréablement.